Présentation de la Maison du XXIe siècle aux élèves du Lycée Jacques Augustin

Témoignages des élèves du lycée professionnel Jacques Augustin après la diffusion du film de présentation de La Maison du XXIe siècle.

 

« Ca m’a beaucoup plu, m’a rassurée et m’a donné l’envie de découvrir le handicap. C’est un beau travail. »

« Le film m’a appris beaucoup de choses. Grâce à lui, j’ai une autre vision des personnes handicapées. Ca donne envie de découvrir un peu plus la Maison du XXIème Siècle. Je suis touchée par la façon dont les éducateurs parlent des résidants. »

« Pour moi cette intervention a été très instructive. Je pense que les personnes handicapées n’ont pas toujours eu la vie facile ; alors pourquoi se plaindre ? Je pense qu’en fin de compte, c’est peut-être bien de travailler avec elles, même si c’est dur. Elles ont autant besoin de nous que nous, nous avons besoin d’elles.»

« Cet échange m’a beaucoup plu » Cette rencontre m’a permis d’avoir une autre vision des personnes handicapées ».

Le film représente bien la vie des personnes qui essaient de rester au maximum autonome. Cela m’a touchée et m’a fait comprendre que, malgré les apparences, les personnes ne sont pas toujours ce que l’on pense ».

« Le film m’a touchée. Ces métiers ont l’air difficile ».

« Film touchant, bonnes idées pour stimuler les résidants. J’admire votre patience et l’attention que vous portez aux résidants ».

« Ca m’a beaucoup touchée. Le film m’a beaucoup appris. Je trouve que ce métier est remarquable. Merci pour votre intervention ».

« Le film m’a appris des choses. Ca donne envie de découvrir un peu plus la Maison du XXIème Siècle. Ca m’a permis de voir différemment les personnes handicapées. Les éducateurs respectent bien les résidants ».

« J’ai trouvé le film très complet et touchant. Bonne prise en charge par l’équipe éducative ».

« Ce que je trouve passionnant, c’est l’enthousiasme que mettent les professionnels ». Ce film a bien montré l’éducation des personnes handicapées. Les résidants font leur vie et sont le plus possible autonome, par exemple : choix des habits. Cette rencontre m’a permis d’avoir une autre vision des personnes handicapées ».

« Je trouve que les personnes de la Maison du XXIème Siècle ont bien fait de venir, car j’ai appris des choses que je ne connaissais pas. Je me disais que la vie pour moi n’était pas si belle que ça, mais maintenant, je sais que ça ne se fait pas de se plaindre en sachant que des personnes souffrent plus que nous. Cet échange m’a montré une autre vision des personnes handicapées. Je pense qu’elles ont beaucoup plus de courage que nous en avons nous-mêmes. Elles ont la joie de vivre malgré tous leurs problèmes et je les envie pour cela. Je vous remercie d’être venus nous voir et de nous avoir appris certaines choses ».

« Cette intervention a été très instructive. Pour moi, il n’y a pas de différence ; une personne reste une personne, même si elle a un handicap ».

« Ce film m’a beaucoup touchée ; ça me donne envie de les aider. Cet échange m’a fait découvrir une autre façon plus positive de vouloir travailler avec eux et de voir les personnes handicapées. Je trouve que les gens devraient encore plus se mobiliser pour les aider et arrêter de faire des différences».

« Cette intervention m’a fait changer la vision sur les personnes handicapées. C’était trop émouvant ».

Ce film a changé ma vision des personnes handicapées, du handicap. J’avais déjà vu des personnes handicapées à la télévision, mais jamais en vrai. Je n’ai pas eu peur ; j’ai plutôt vu la personne qui sourit à chaque blague, comme nous, que le handicap. Le fauteuil ne m’a pas impressionnée. Elle comprend tout, ou presque tout. Cela m’impressionne. En fin de compte, elles sont comme nous. Je n’ai pas eu de sentiment de moquerie, ni même de pitié. Je l’ai regardé comme n’importe quelle autre personne. J’ai été émue par cette intervention. La résidante rigolait, on rigolait avec elle. C’était vraiment bien ! Continuez de partager votre métier. Cela m’a plu. MERCI ».

« La vidéo a changé la vision que j’avais du handicap ; je suis rassurée. Je me rends compte que malgré leurs capacités limitées, on reçoit beaucoup de leur part. On se rend compte que nos petits tracas quotidiens ne sont rien, comparés à d’autres choses plus graves comme le handicap ».

« On a beaucoup appris. Ca a changé ma vision des choses. C’était intéressant et émouvant ; ça m’a touchée ».

« Ca m’a permis d’avoir moins peur du handicap et d’avoir une autre vision, un autre regard sur les personnes handicapées. J’ai appris plein de choses qui vont m’apporter beaucoup. Cette intervention a été très importante ».

« Cette intervention m’a vraiment plu, car ça m’a donné une autre vision du handicap. Ca a prouvé qu’une personne handicapée n’est pas différente des autres ; c’est juste qu’elle a d’autres capacités. La compagnie de Gülbeyaz nous montre qu’elle comprend car elle répondait aux questions posées. La vie d’une personne handicapée est difficile, mais par moment, on devrait plutôt dire que c’est nous, les personnes handicapées !».

« L’intervention m’a plu et m’a ouvert les yeux sur le monde des personnes handicapées. MERCI. »

« C’est vrai que le handicap me faisait peur, mais grâce à votre intervention et au film visionné, j’ai envie, pourquoi pas un jour, d’envisager de venir en aide à ces personnes différentes. Travailler avec elles doit apporter beaucoup à chacun d’entre nous ».

« Merci pour votre intervention qui, je pense, change le regard et les façons de penser des gens. »

@2018 Association Turbulences, mentions légales

Vous connecter avec vos identifiants

ou    

Vous avez oublié vos informations ?

Create Account